dimanche 24 mai 2015

Tripes à la mode de Caen

- Qu'est-ce que tu prépares ? me demande ma fille. 
- Des tripes. 
- Tu ne peux pas faire des trucs normaux ? (Il est vrai que la veille, j'avais cuisiné des rognons pour l'anniversaire de l'un de ses frères ...). 
- Tu voudrais des sushis ? 
- Par exemple. Euh, non, j'aime pas le poisson. 
- Tu vois, il n'y a rien de mieux que les abats, c'est de la vraie cuisine ! 




Ingrédients
1,2 kg de tripes coupées
1/2 pied de veau
500g de carottes
1 blanc de poireau
2 oignons
Bouquet garni
2 clous de girofle
1 bouteille de cidre brut
Sel, poivre 






Ébouillanter les tripes 15 min et les rafraîchir. Émincer les carottes, les oignons et le blanc de poireau. 



Placer dans la cocotte minute, le bouquet garni, une couche de légumes, le pied de veau coupé, recouvrir d'une couche de tripes et ainsi de suite. 



Assaisonner et mouiller avec le cidre. Fermer la cocotte et lorsque la pression est montée, placer la soupape, baisser le feu puis cuire 3 heures tout doucement. Vérifier à mi-cuisson qu'il reste suffisamment de liquide et ajouter éventuellement un peu d'eau. Ôter le bouquet garni et le pied de veau,  savourer avec des pommes de terre. Les plats de mon enfance retrouvés. 



samedi 23 mai 2015

Granolas maison

Après le succès des oréos, j'ai demandé aux enfants ce qu'ils aimeraient comme biscuits. Ils ont répondu de manière unanime : des granolas. J'ai repris la recette de la Super supérette et j'avoue que c'est bien bon. 





Ingrédients
125 g de farine blanche
75 g de farine complète
50 g de sucre de canne
75 g de beurre tempéré
1 œuf
1 cc de bicarbonate 
1/2 cc de sel
150g de chocolat au lait





Dans la cuve du robot muni du crochet, mélanger les farines, les sucres, le bicarbonate et le sel. Incorporer le beurre détaillé en morceaux pour obtenir un sable fin. Ajouter l'oeuf en dernier. Amalgamer sans insister. Filmer le laisser reposer au minimum 2h au frais. 



Sortir la pâte et attendre 20min qu'elle se détende. Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé ou de plastique pour une épaisseur de 5 mm et former des disques de 6 cm avec un emporte-pièce ou bien un verre. Surtout ne pas étaler la pâte avec de la farine. 





Transférer les disques sur une plaque recouverte d'une feuille de silicone. Enfourner 15 min à four préchauffé  à 180°. Laisser refroidir sur grille. Faire fondre le chocolat au bain-marie et napper les biscuits au couteau. Laisser prendre légèrement et former un grillage à l'aide d'une cure-dents.


Ce jour là, j'ai fait des heureux. 


vendredi 22 mai 2015

Gratin de poisson à la bordelaise

Repérée chez Mamou & Co, cette recette m'a rappelée mes années estudiantines où j'abusais des surgelés Findus. Mais je reconnais que leur poisson à la bordelaise me semblait extraordinairement bon. Sans doute qu'aujourd'hui, je trouverais cela nettement moins goûteux. Désormais, ce sera home made de toutes façons car il s'agit d'une délicieuse recette. Même Constance qui déteste le poisson, en a repris discrètement. N'avoue jamais, jamais, jamais ... 




Pour 4 personnes
500g de filet de lingue
4 pommes de terre
3 carottes
1 courgette
150g de chapelure
2 grosses échalotes
2 gousses d'ail
2 cs de persil
10 cl de vin blanc
1 citron
Thym, sel 
1 noix de beurre
Huile d'olive





Si le poisson est congelé, le décongeler au préalable. Emincer les légumes et commencer par précuire les pommes de terre et les carottes à 180° avec un peu de sel de Guérande, du thym et un filet d'huile. Mixer le pain pour en faire de la chapelure


La dorer au four en même temps que les légumes.  J'ai utilisé un reste de 'halla, c'était parfait. L'huile contenue dans cette brioche donne un croustillant incomparable. 


Hacher menu l'ail et l'échalote, les faire revenir au beurre. Ajouter la courgette émincée aux pommes de terres et aux carottes et poursuivre la cuisson des légumes. Ajouter les filets de poisson, assaisonner.


Recouvrir de la chapelure mélangée à l'ail, à l'échalote et au persil haché. 


Napper de jus de citron, de vin blanc et d'un filet d'huile. Enfourner pour 35min.


Grand merci Corinne pour cette recette qui nous change la vie à la maison !

jeudi 21 mai 2015

Ananas au vin

Je ne me lasse pas des fruits au vin. Après les pêches et les poires, voici l'ananas. Avec un pain d'épice ou un Saint-Eugène, ce n'est pas mal !





Ingrédients
1 gros ananas
50 cl de vin blanc moelleux
80 g de sucre  
1 gousse de vanille
3 bâtons de cannelle
1 cc de quatre épices
1 clou de girofle








Verser le vin dans une casserole avec le sucre et les épices. Porter à ébullition puis baisser le feu. 



Parer l'ananas en tranchant le toupet et l'épiderme, ôter les yeux, supprimer le coeur dur et le détailler en morceaux. 



Pocher l'ananas tout doucement pendant 35 min en couvrant la casserole. Laisser macérer jusqu’au lendemain puis faire réduire le sirop et en napper l'ananas. 



mercredi 20 mai 2015

Récap 20 : Les biscuits apéritifs

J'ai eu un peu de mal à trouver un titre, sachant que "biscuits" est moyennement satisfaisant.  Le critère de sélection a été l'aspect croustillant et quelque chose que l'on peut tremper ou tartiner. J'ai donc ôté les gougères mais aussi les tartines au reblochon qui croustillent mais que l'on ne peut pas décemment appeler des biscuits, tout comme les chips de crevette ou de betterave. Bref, le tri n'a pas été facile. Allons-y tout de même. 





                                                                       Crackers

                                                                 Lingue piémontaises

           Broutilles

mardi 19 mai 2015

Papadams à l'Île Maurice (4/4)

Pour avoir fait plusieurs boutiques indiennes à Paris, il paraît que seuls les papadams au cumin ont du succès. Je n'ai donc pas trouvé de natures qui m'avaient semblés si bons à Maurice. Va pour les papadams au cumin. Je vous préviens, c'est une affaire rentable. Un paquet contient une vingtaine de feuilles et sur la photo, la pyramide ne comporte que 6 feuilles ... Nous ne sommes pas prêts de le terminer !










Ingrédients
Papadams
Huile pour friture                                







Ouvrir le paquet ...

    
briser les feuilles en quatre,


et plonger les triangles obtenus dans un bain à 170°. 


Les retirer aussitôt et les égoutter sur une grille. Ce n'est pas très compliqué !


A Maurice, chaque population a apporté ses spécialités dans ses valises. On a aussi bien des plats créoles comme le rougail venant de la Réunion, 

Curry de volaille
toutes sortes de currys indiens absolument fabuleux, 

 2ème Curry, riz créole et feuilles de curry
ainsi que le vindaye, extraordinaire marinade pour le poisson originaire de l'ouest de l'Inde.

Vindaye de daurade
Vindaye de marlin
En dessert, des fruits de la passion et des sorbets pastels sans parler des tartelettes à la banane ou à la noix de coco, spécialités créoles. Pour conclure, il n'existe pas de syncrétisme culinaire comme au Brésil. 


Les religions sont diverses : 52% d'hindous, 30% de chrétiens et 17% de musulmans. Ceci explique cela, une imposante statue de Shiva, haute de 42 m en ciment peint a été érigée devant le parking de Grand Bassin, lac sacré hindouiste. Avec ce ciel de plomb, j'imaginais bien un éclair au-dessus du trident mais le beau temps est vite revenu.


Quittons Maurice avec un banc de dauphins 


et la plage au soleil levant.


lundi 18 mai 2015

Beignets de banane à l'Île Maurice (3/4)

Tous les matins au petit-déjeuner, je me régalais de ces beignets parfumés. 




Ingrédients
250g de farine 
3 bananes
1 citron vert
50g de cassonade
50g d'eau
1/2 sachet de levure chimique 
Sel de Guérande









Écraser les bananes très mûres, ajouter le jus de citron et l'eau. J'ai mixé à la girafe. 



Incorporer ensuite petit à petit la farine, la levure et le sel au fouet. Laisser reposer 30 min au frais. 




Plonger ensuite des noisettes dans un bain de friture à 170°.



Déposer les beignets sur une grille pour les égoutter puis sur du papier pour absorber l'excédent d'huile. On peut rouler les beignets dans du sucre. 




L'île Maurice, c'est aussi "ambiance Greystoke", 


ou bien "arc en ciel". En effet, pas moins de 7 nuances pour ces dunes appelées "la terre des couleurs". 


Il n'y a pas que des cocotiers, 


mais beaucoup d'autres essences.



Des ados qui scrutent le ciel et pas seulement leur écran. Je vous rassure, depuis le naturel est revenu au galop. 


Des récifs en forme de bénitier,


sur une mer turquoise.

Pour une fois j'apprécie la montagne, car je sais que je ne vais pas la gravir, ouf !