lundi 2 mars 2015

Quiche lorraine

C'est le sujet sensible, je ne plaisante pas avec la quiche lorraine. Je vous ai déjà parlé de celle que l'on obligeait à manger à la cantine de mon collège, je n'y reviens pas mais après ça, vous devenez exigent. Je disais donc que la quiche, c'est avec une pâte brisée maison ou feuilletée maison, de la crème épaisse, des oeufs, des lardons fumés, sans oublier la pointe de muscade et de poivre. Si l'on est au régime, on prépare autre chose, mais la quiche lorraine allégée, ce n'est pas de la quiche lorraine. 








Pour une tourtière de 24cm
200g de pâte feuilletée 
200g de lardons fumés
25cl de crème épaisse
3 oeufs
Sel, poivre
Muscade
1 noisette de beurre








Blanchir les lardons pour les dégraisser. Foncer une tourtière beurrée de pâte. Piquer à la fourchette. Garnir avec les lardons égouttés. Mélanger la crème et les oeufs, saler légèrement, poivrer et ajouter une pointe de muscade. Napper le fond de tarte et enfourner à four préchauffé à 200° pendant 35min. 


Démouler sur grille et vérifier que le dessous est bien cuit. Si ce n'est pas le cas, enfourner de nouveau dans le bas du four, la pâte doit être légèrement brune et très croustillante. Jamais de papier sulfurisé dans le moule, ça empêche la cuisson. 


dimanche 1 mars 2015

Les cookies sticks

Un nouveau tour en cuisine et une petite recette efficace d'Alaro. Les biscuits ont aussitôt disparu comme par enchantement dans le placard. Je n'utilise plus de pépites et préfère hacher le chocolat en plaque à l'aide d'un bon couteau cranté, c'est beaucoup plus économique. 







Pour 30 bâtonnets
100 + 70g de de chocolat noir 
1 pointe de cannelle
80g de beurre tempéré
125g de sucre roux
150g de farine
1 œuf
1 cs de lait







Hacher les 100g de chocolat au couteau sur une planche. Crémer à la feuille le beurre et le sucre. Ajouter la farine et un soupçon de cannelle pour obtenir un mélange sableux. Incorporer l'oeuf, puis le chocolat haché et terminer par le lait. Le sucre roux et la cannelle donnent une jolie couleur ambrée à la pâte.



La pâte est trop ferme pour l'utilisation d'une poche à douille. J'ai découpé la pâte en petits morceaux avant de garnir les empreintes à financiers. Enfourner à four préchauffé à 180° pour 15min. Attendre 5 min et démouler délicatement les cookies. 




Hacher les 70g de chocolat restant et le répartir dans chaque alvéole. Repasser la plaque au four jusqu’à ce que le chocolat fonde, c’est très rapide. 



Etaler le chocolat fondu avec le bout d’un couteau rond puis replacer les cookies dans les empreintes. Bien tasser et laisser durcir au frais 30 min. Démouler avec des gants pour ne pas laisser de traces sur le chocolat puis servir les biscuits à température. 


Le sucre roux confère une texture bien croustillante à ces petites douceurs. Bien, je file voir ce que les recettes Dukan ont pioché sur mon blog.

vendredi 27 février 2015

Oranges et pamplemousses au miel

Petite salade légère et savoureuse pour terminer un dîner de manière saine. 







Ingrédients
5 oranges
2 pamplemousses
2cs de miel
2cs de noix
Feuilles de menthe 







Peler à vif les agrumes et séparer les quartiers un à un avec un petit couteau pour enlever la membrane. Disposer le tout dans des coupes. Napper de miel et garnir avec les noix. Décorer de feuilles de menthe. 



Parfois je remplace les pamplemousses par des oranges sanguines car l'un  de mes ados n'apprécie guère l'amertume du pamplemousse. Si l'on aime beaucoup la menthe, on peut hacher menu 2 feuilles et les incorporer à la salade pour une saveur plus soutenue et rafraîchissante. 

jeudi 26 février 2015

Tuiles au chocolat

Dès que l'on prépare une crème anglaise ou une crème pâtissière, on récupère pas mal de blancs d'oeuf et l'on n'a pas forcément le temps de préparer des macarons. Alors, les tuiles aux amandes, à la noix de coco et aux écorces d'orange ou bien encore au chocolat sont une belle alternative. J'utilise des amandes hachées ou en bâtonnets, selon ce que j'ai en réserve mais des amandes effilées conviennent, même si elles observent plus difficilement une jolie courbe. Quelques cristaux de sel de Guérande ne sont pas facultatifs, ils ajoutent vraiment un plus à ces tuiles ultra raffinées. 





Pour 30 tuiles
70g de blancs d'oeuf
100g de sucre cristal
50g d'amandes hachées
1 sachet de sucre vanillé
20g de cacao amer
40g de farine
50g de beurre
1 pincée de sel de Guérande








Faire fondre le beurre. Mélanger à la fourchette les blancs, le sucre cristal et le sucre vanillé sans trop insister : il ne faut pas que la pâte lève à la cuisson. Ajouter le cacao et la farine puis le beurre, la pincée de sel et les amandes. Laisser reposer 1 heure à température ambiante. Préchauffer le four à 200°. 



Préparer 3 plaques de cuisson en les recouvrant de papier sulfurisé ou d'une feuille de silicone. Former de petits tas de pâte et les étaler le plus finement possible à l’aide d’une cuiller. Lorsque toutes les plaques sont prêtes, cuire plaque par plaque jusqu’à légère coloration, soit 7 min environ. 



Dès la sortie du four les soulever une par une et les mouler sur un rouleau à pâtisserie. Les déposer sur une grille. Si l’on ne travaille pas assez vite et que les dernières durcissent, remettre la plaque pour quelques secondes au four afin de ramollir les tuiles puis recommencer l’opération. Il faut donc prévoir 2 grilles dans le four, pour servir de support à une seconde plaque éventuellement. Conserver au sec dans des bocaux en verre. 




Bien préparer ses plaques à l’avance, la cuisson est ultra rapide et il faut agir très vite à la sortie du four. Par ailleurs, on ne peut  pas cuire 2 plaques en même temps car les tuiles en refroidissant se solidifient et il devient impossible de leur donner cette courbure caractéristique. 


Sur le plateau en osier, les tuiles sont plus foncées car désormais j'utilise du cacao Nestlé, supérieur au Van Houten. Par ailleurs, sur cette dernière photo, on aperçoit des amandes hachées alors que sur la précédente, j'ai employé des amandes en bâtonnets. On fait en fonction des réserves du moment ...

mercredi 25 février 2015

Pintade au chou

J'aime le chou pas trop cuit et pas trop gras et la pintade dorée et croustillante. Alors, je fais d'abord cuire la pintade au four et le chou à part pour les réunir à la fin.  








Ingrédients
1 pintade
1 chou
4 carottes
4 pommes de terre
100g de lardons fumés.
1 gousse d'ail, thym
Gros sel, poivre





Parfumer l'intérieur de la pintade avec l'ail et le thym, sans oublier une pincée de sel. Enduire la pintade de graisse d'oie et enfourner à four préchauffé à 150°. Lorsqu'elle commence à dorer, ajouter autour les pommes de terre et les carottes. Cuire doucement 1h30.


Retirer les grosses feuilles vertes foncées du chou, le couper en 4 et l'ébouillanter 6min. L'égoutter et le rafraîchir. Changer l'eau et plonger de nouveau le chou dans l'eau bouillante pour 1/2h. Il reste encore un peu ferme. Faire rissoler les lardons dans une cocotte sans ajouter de matières grasses. Retirer les lardons, incorporer seulement 3 quartiers de chou (c'est suffisant), rajouter les lardons puis la pintade. Saler et poivrer.  Poursuivre la cuisson doucement 1/2h. Servir avec les pommes de terre et les carottes réchauffées au four.





mardi 24 février 2015

Brioche à la pâte aux speculos


Une brioche très parfumée fourrée de pâte aux spéculos maison : à savourer à la sortie du four. 








Ingrédients
400g de pâte à pain au lait
200g de pâte aux spéculos
1 noix de beurre
Sucre glace











Après le repos au frais de la pâte à pain au lait, étendre la pâte au rouleau de manière à former un rectangle de 35 x 25. 



Etaler la pâte aux spéculos sur le rectangle en veillant à laisser le pourtour sans pâte. Rouler la pâte dans le sens de la longueur en serrant bien. Découper entre 10 et 12 tranches épaisses que l’on dépose au fur et à mesure dans un cercle à entremets de 25cm beurré et posé sur une feuille de silicone. Parfois, je procède autrement et façonne la pâte comme une brioche russe mais sans la mouler. 



Laisser lever 1h30. Préchauffer le four à 180°. Cuire environ 35min. Attendre 5min avant de décercler et saupoudrer de sucre glace.