vendredi 19 septembre 2014

Calmars à la romaine

Je les aime croustillants et juste accompagnés d'un filet de citron. Oublier les sauces tartare qui ne font qu'alourdir ce mets. 






Ingrédients
500g d'anneaux surgelés
Pour la pâte
90g de farine
60g de fécule
1 sachet de levure
Sel, huile de friture






Décongeler les calmars et les essuyer soigneusement avec du papier absorbant. Mélanger la farine et la fécule avec le sel. Ajouter petit à petit 140g d'eau très froide. Laisser reposer au frais 30 min. Rouler les calmars dans la farine. 


Quand l'huile est chaude, c'est à dire à la dernière minute, ajouter la levure chimique à la pâte. Enrober un à un les anneaux de pâte épaisse pour les plonger dans la friture. Lorsque les beignets sont bien dorés, les retirer avec une araignée et les déposer dans un plat tapissé de papier absorbant. Préchauffer le four à 200° et réchauffer les beignets dans un plat à feu, une dizaine de minutes : ils seront parfaitement croustillants. 



jeudi 18 septembre 2014

Riz au lait à la compote de prune

Après avoir déniché une variété ancienne de quetsches à chair jaune qui ressemble un peu à la mirabelle, j'ai eu l'idée de la marier au riz au lait. 






Pour 8 verres
1 l de lait entier
120g de riz rond
120g de sucre
1 gousse de vanille
La compote
500g de prunes
50g de sucre
3cs d'eau






Verser le lait dans la casserole avec la gousse de vanille fendue et porter à ébullition. Verser le riz, bien mélanger et baisser le feu. Le riz va mettre 30 min à cuire tout doucement avec un couvercle partiellement posé sur la casserole. On remue de temps en temps mais ça n'accroche pas beaucoup. 


Au bout de 25 min, ajouter le sucre, gratter la vanille et bien mélanger le tout pendant encore 5 min. L'ensemble paraît très liquide mais il va s'épaissir en refroidissant. Oter du feu et répartir le riz au lait dans les ramequins.



Pendant ce temps, cuire les prunes dénoyautées avec le sucre et l'eau dans une casserole. Couvrir à demi avec un couvercle et laisser doucement compoter 30 min. Lorsque le riz au lait est bien froid, le compléter avec un peu de compote. 



mercredi 17 septembre 2014

Soupe à la betterave

Il suffit d'une betterave moyenne pour donner cette jolie couleur à une soupe qui sent l'automne approcher. 








Ingrédients 
1 betterave crue
1 blanc de poireau
2 tomates
1 courgette 
1 gros oignon
2 gousses d'ail
1 branche de céleri
Huile d'olive 





Faire revenir l'oignon émincé et l'ail écrasé dans l'huile chaude. Ajouter le poireau ciselé, les tomates concassées, le céleri coupé finement et la courgette détaillée en dés. 



Mouiller avec 1 litre d'eau bouillante et laisser cuire une demi heure. Plonger la girafe et servir aussitôt.


Dans mes tasses Picasso, enfin presque, ça rend bien, non ?

mardi 16 septembre 2014

Lunettes au flan

Ces lunettes seraient alsaciennes, pourtant c'est en Lorraine que je les ai découvertes et plus particulièrement à Metz, ville natale de cher et tendre... Un petit régal parfumé au rhum et à la vanille. C'est Malou qui m'a donné idée, j'avais complètement oublié cette viennoiserie. 




Pour 8 lunettes
450g de pâte levée feuilletée
500g de crème pâtissière
30g de sucre glace
Qq gouttes de rhum
1 jaune d'oeuf







Etaler la pâte en un rectangle et détailler 8 lanières de 2cm de large sur 50cm de long. Les torsader. 




Former une boucle et rabattre l'extrémité.


Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.


Les garnir de crème à l'aide d'une poche à douille lisse n°15.


Laisser gonfler 30min et dorer à l'oeuf battu avec un peu de sucre.


Enfourner pour une vingtaine de minutes à 180°.


Préparer un glaçage avec le sucre glace et quelques gouttes d'eau ou de rhum. Badigeonner les lunettes. 


Voici le verso : la crème n'attache pas à condition de cuire les plaques une par une : le dessous doit être bien doré. 




lundi 15 septembre 2014

Pommes de terre à l'espagnole

La recette des pommes de terre et des poivrons cuits à la poêle et légèrement épicés connait de très nombreuses variantes, évidemment. Celle que je cuisine habituellement est toujours servie  à la maison avec un poulet rôti.




Ingrédients
10 petites pommes de terre
1 poivron 
3cs d'huile d'olive
2 grosses gousses d'ail
1/2cc de piment d'Espelette
1/2cc de cumin en poudre
2cc de paprika 
2cs de vinaigre de Xérès
Gros sel de Guérande







Faire bouillir les pommes de terre avec la peau.


Pendant ce temps, écraser au mortier les épices avec l'ail et le sel.


On obtient une pâte, 


que l'on allonge avec le vinaigre. 


Faire revenir dans l'huile chaude, le poivron détaillé en lanières. 



Egoutter les pommes de terre, les couper en deux ou en quatre et les incorporer au poivron bien tendre. 



Assaisonner de la préparation épicée. Laisser cuire une dizaine de minutes. 



dimanche 14 septembre 2014

Poulet à la pâte d'arachide

J'avais tout ce qu'il me fallait en réserve lorsque j'ai repéré la recette de chauseptcuisine dans le cadre du tour en cuisine. Beaucoup plus simple que ma recette fétiche de mafé poulet du Cameroun qui préconise de décortiquer et de mixer soi-même les cacahuètes mais je vous en reparlerai. Ici, j'ai simplement rajouté 3 gousses d'ail, un peu de gingembre et de la coriandre car la pâte d'arachide apporte de l'onctuosité mais est assez neutre en termes de goût. 




Ingrédients
3 cuisses de poulet 
1 gros oignon
3 gousses d'ail
40cl de bouillon
100g de beurre de cacahuète
crunchy           
400g de tomates pelées
1 pincée de piment
3cc de gingembre
Coriandre fraîche
1cs d'huile
Sel, poivre





Oter la peau du poulet et séparer les cuisses des pilons. Faire dorer le poulet salé et poivré dans l'huile chaude. Réserver puis ajouter dans le sautoir l'oignon râpé et l'ail écrasé. 



Remettre le poulet et mouiller avec les tomates pelées. Parfumer avec le piment et le gingembre. 



Cuire à feu doux 20min puis incorporer la pâte d'arachide avec 3/4 du bouillon maison ou préparé avec un cube. Poursuivre la cuisson encore une vingtaine de minutes : la sauce va épaissir, rallonger éventuellement avec le bouillon restant . Saupoudrer de coriandre et servir avec du riz basmati et des courgettes sautées légèrement croquantes.



Poulet inratable et apprécié par les ados de surcroît. Bon, filons voir ce que Chau7 a concocté à partir de mes recettes. 

samedi 13 septembre 2014

Danish aux pruneaux

Les pâtisseries danoises sont souvent fourrées de confiture, crème pâtissière, compote de pommes ou fromage blanc. J'ai choisi une crème de pruneaux parfumée à la cannelle. 







Pour 8 danish
450g de pâte levée feuilletée
150g de pruneaux dénoyautés
1cs de sucre
1c à moka de cannelle
20cl de Earl grey corsé
1 jaune d'oeuf
1 noisette de beurre






Pocher 15 min à feu doux les pruneaux dans le Earl grey. Ajouter le sucre et la cannelle puis mixer. Foncer 8 cercles beurrés de 7,5cm avec des disques de 9cm de pâte. Garnir de crème de pruneaux à la poche à douille. Etaler le reste de pâte en un rectangle. Réserver au congel 10 min. 



Passer la roulette à losanges dans la farine avant d'appuyer très fortement sur la pâte très froide. On réalise les quadrillages en étirant la pâte. Les poser sur les tartelettes.


 Laisser fermenter 45min et dorer au jaune d'oeuf.  


Cuire 14min à 180° et décercler. 


Le moelleux de la brioche, la légèreté du feuilleté, le parfum de la cannelle mêlé aux pruneaux ...




Je participe au 57ème KKVKVK