dimanche 28 octobre 2018

Madeleines de Commercy

Ce petit gâteau en forme de coquille bombée, indéniablement associé à Marcel Proust, a emprunté le prénom de sa créatrice. La petite servante qui en confectionna à l'improviste pour le duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski lorsqu'il résidait à Commercy, s'appelait en effet Madeleine. Je remonte ce grand classique très simple mais qui demande du bon matériel et beaucoup de repos. Autrefois, j'utilisais les moules en fer qu'il fallait beurrer et fariner à chaque cuisson, et ça collait toujours un peu. Les moules en silicone conviennent bien sans aucune préparation mais saisissent moins bien la pâte que les moules antiadhésifs à beurrer et fariner uniquement pour la première fournée.












Pour 28 madeleines
3 œufs
150 g de farine
150 g de sucre
125 g de beurre
20 g de miel liquide
½ sachet de levure chimique
1 pincée de sel
Le zeste d’1/2 citron










La veille, faire fondre le beurre et hacher très finement le zeste de citron. Dans un saladier, mettre les œufs entiers avec le sel, le sucre et le miel. Travailler longuement le mélange au fouet électrique jusqu’à ce qu’il blanchisse. Ajouter la farine tamisée, la levure, puis le beurre fondu parfaitement refroidi et le zeste. Mettre la pâte à reposer au réfrigérateur. Le lendemain, préchauffer le four à 205°. Beurrer et fariner légèrement une plaque à madeleine. 


Verser la pâte dans une poche à douille de 15 mm et garnir les empreintes aux 2/3 seulement. Placer au frais 10 min. 


Faire cuire 8 à 10 min, puis démouler et refroidir sur une grille. Les madeleines se conservent très bien dans un bocal à stériliser.



C’est le choc thermique de la pâte froide avec la chaleur du four qui va permettre de former le joli nez de la madeleine. Si la pâte est tiède, les madeleines seront plates.


Avec cette recette, je participe au défi "Nos régions ont du goût" consacré à la Lorraine, organisé par " l'alchimie des mets". 

Gâteau Lorrain au safran et citron vert #nosrégionsontdugoût

16 commentaires:

  1. très réussies bravo
    faudrait que je réessaie
    résultats contrastés du coup j'avoue avoir un peu laissé tomber pourtant j'ai plein de moules et de recettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viser le choc thermique : pâte très froide, four bien chaud. Ça marche à tous les coups.

      Supprimer
    2. non non j'avais fait ça les fois précédentes mais je resessayerai na !(je pense que je remplis trop les moules)

      Supprimer
  2. Wouahou !!! la bosse est magnifique, belles madeleines que l'on gouterait volontiers

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, ces madeleines sont un regal et j'adore tes moules! Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai les mêmes moules (ronds) que toi !

    RépondreSupprimer
  5. Superbes avec leur petite bosse!!!
    Dine avec Sandrine

    RépondreSupprimer
  6. Elles ont l'air parfaites ces jolies madeleines ! Bonne journée bises

    RépondreSupprimer
  7. Très belle réussite! Nous avons toujours une petite madeleine dans la poche quand on part en balade! Bises. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  8. Comme elles donnent envie c'est une belle réussite..Elles ont une belle bosse
    Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
  9. Est-ce que tu as déjà essayé avec des moules en silicone ? Parce que moi j'ai beau faire le choc thermique je n'ai jamais les belles bosses que j'aimerais :( c'est ma hantise les madeleines !!! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, regarde ma recettes de madeleines à la pistache en coque de chocolat (je ne sais pas transférer le lien par téléphone, je ne suis pas chez moi), mais ça marche beaucoup moins bien.

      Supprimer
  10. J'adore ces madeleines je les réalise souvent mais avec les moules en silicone ca ne fonctionne pas la bosse juste avec les moules en metal
    bisous

    RépondreSupprimer